Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Le futur du marketing, entre croissance durable et authenticité

Les marques le savent, les consommateurs sont de plus en plus exigeants. Ils veulent de l’authenticité et sont sensibles au respect des enjeux environnementaux. Pour Gauthier Picquet, COO Publicis France et CEO Publicis Media, il est primordial de replacer l’honnêteté au cœur de sa stratégie marketing tout en respectant son identité de marque. Lors de cette 6ème édition de Viva Technology, le Chief Operating Officer revient sur les enjeux d’une croissance durable et ses conditions de réussite.

Il convient tout d’abord de rappeler que croissance durable associe deux choses. D’une part, la croissance, synonyme de développement économique pour une marque, d’augmentation des ventes, des parts de marché… Mais il s’agit aussi de durabilité. C’est évidemment un terme lié à l’environnement mais il signifie aussi plus de responsabilités pour les marques. Quels sont leur rôle, leur utilité et leurs responsabilités ?

Une réponse aux attentes des consommateurs

Les marques prennent-elles aujourd’hui en compte leur responsabilité envers l’environnement ? Pour Gauthier Picquet, définitivement oui. Auparavant, la responsabilité était plutôt dite de “bonne conscience”. Alors que maintenant, la responsabilité est poussée par les progrès de la société. Le consommateur attend plus, notamment en termes de preuves, de transparence, d’authenticité. “Il faut plus que des déclarations d’amour ou de bonnes intentions“, affirme le CEO de Publicis Media. Les marques sont aujourd’hui dans un renouveau d’enjeu. Et le challenge, à l’avenir, sera de combiner la croissance marketing, originelle, à la croissance durable. Il ne s’agit plus simplement de faire de la promotion de ses engagements pour faire plus de ventes. Les consommateurs attendent des marques qu’elles agissent.

L’honnêteté, symbole de réussite d’une croissance durable

Le levier principal d’une croissance durable est l’honnêteté, pour Gauthier Picquet. Jusqu’ici, le marketing était dit “commercial”. Il reposait certes sur la promotion de produits plus respectueux de l’environnement, mais avec pour objectif d’influencer la conversion. Aujourd’hui, il se doit d’être authentique tout en faisant ses preuves. Le marketing est alors de transparence, de pédagogie, d’honnêteté. Les marques doivent ainsi prendre conscience de ce qu’elles peuvent apporter tout en restant elles-mêmes. Sans perdre leur identité. En sachant ce qu’elles sont et ce qu’elles ne sont pas. C’est à ce moment qu’elles pourront répondre aux attentes des consommateurs et évoluer avec eux. Et c’est le volet le plus important. Il s’agit de renouveler sa marque tout en gardant son identité et en adaptant son discours marketing à ce que veulent les consommateurs.

Image par Nattanan Kanchanaprat de Pixabay.