Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Lanvin, La Mutuelle Générale, Bouygues Telecom & Le Point : priorités marketing & digitales 2021

Comment repenser les stratégies des marques après une année 2020 loin des ambitions escomptées ? Quelles seront les priorités marketing et digitales 2021 des marques pour orchestrer la reprise ? Comment concilier pragmatisme business et créativité pour renouer au plus vite avec la croissance ? Quels leviers marketing et digitaux comptent-elles activer ? Et quelles sont les transformations qui s’imposent ?

Nos 4 invité(e)s – Arnaud Bazin, Directeur Général Délégué de Lanvin ; Isabelle Leroy, Directrice Marketing & Vente Directe de La Mutuelle Générale ; Pierre-Antoine Thiebaut, Directeur Marketing et Communication Digitale de Bouygues Telecom Entreprises ; et Julien-Henri Maurice, Directeur Exécutif Numérique, Produits et Technologies du Point – partagent leurs feuilles de route 2021. Cette 66ème émission sur les priorités marketing & digitales 2021 est une production MC Factory en partenariat avec Stratégies et Opentext.

Lanvin repense la façon d’adresser le client pour s’adapter aux réalités des marchés

Depuis toujours, la force des maisons de luxe est d’avoir su créer une véritable intimité avec leurs clients. Et l’emblématique maison de couture parisienne Lanvin, marque du groupe chinois Fosun, n’est pas en reste. Que se soit sur un marché encore en crise comme L’Europe, ou un marché dynamique comme l’Asie/Chine déjà revenu à la normale, Lanvin doit s’adapter pour gérer en même temps ces plaques. Fidèle à son ADN créatif remarquable, Lanvin continuera alors d’innover en 2021 grâce au digital, au social media, aux nouvelles formes de contenus, au storytelling pour préserver et renforcer cette proximité. Avec un enjeu majeur, réussir à traduire auprès de ses clients le maximum de sensorialité grâce au digital.

La Mutuelle Générale, vers une omnicanal bien intégré

Après une année 2020 compliquée, une concurrence déjà acharnée, 2021 s’annonce encore bien complexe pour la 3ème mutuelle de France. D’autant plus que le nouveau décret permettant de résilier une assurance santé quand le client le souhaite après la première année entre en application. Détecter les résiliations, fidéliser les adhérents, tout en poursuivant la conquête font partie des enjeux majeurs de La Mutuelle Générale. Il s’agira alors d’offrir des expériences client omnicanal encore plus fluides sur 2021. Et de les personnaliser en fonction des moments de vie des clients pour les guider à faire les bons choix. Mais aussi de tendre vers plus de précision marketing et de scoring, d’avoir une meilleure écoute de la relation client. Ou d’accélérer la montée en charge de la nouvelle plateforme de services Flex, 100% digitale, qui facilite la vie des salariés.

Bouygues Telecom Entreprises enrichit sa communication de stratégies d’interactions engageantes

Pour satisfaire à ses enjeux d’ultra-croissance – doubler le nombre de clients en 3 ans – Bouygues Telecom Entreprises compte tisser une stratégie d’interactions engageantes. Dans la continuité de la nouvelle signature “On est fait pour être ensemble”, le 3ème opérateur telecom B2B en France oriente sa communication pour l’adapter aux besoins des 85 000 entreprises clientes. Ainsi, de nouveaux contenus éditoriaux seront créés pour accompagner la réflexion du client le plus loin possible et se positionner dans son top of mind. Avec davantage d’investissements liés aux expertises autour du site, du social media, et du digital pour faciliter l’accès à la bonne information. Et une ambition majeure, tendre vers une entreprise apprenante au service du client.

Le Point accélère sa transformation numérique pour gagner la bataille de l’influence

Malgré l’impact de la crise sur les revenus publicitaires, Le Point a connu ces derniers mois des audiences record avec une croissance de ses abonnements numériques de plus de 50% vs 2019. Fort de ces bons chiffres, l’hebdomadaire d’information le plus vendu en France compte accélérer cette dynamique de croissance avec des stratégies d’acquisition et de rétention offensives. Le Point veut ainsi élargir ses audiences auprès des plus jeunes en s’appuyant sur les contenus, l’interactivité et les services. Avec un enjeu fort sur la data activation. En parallèle, Le Point accélère sa transformation pour s’imposer comme acteur bimedia de référence. Avec d’un côté la marque media numérique qui s’apparente à la PQN, et de l’autre côté l’hebdomadaire papier. Et pourquoi pas une marketplace qui permettrait de diversifier les sources de revenus en capitalisant sur son audience qualifiée. En effet, Le Point a réuni 52 millions de visiteurs sur le site en octobre 2020. Des transformations que le Point souhaite inscrire dans une “Total Experience” qui aligne les expériences clients et collaborateurs.