Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Pourquoi opter pour l’humour dans ses campagnes de communication ?

Quoi de mieux pour se démarquer que l’humour ? Ces marques l’ont compris, les consommateurs veulent du renouveau et se détendre. En témoigne l’étude d’Oracle : 72% d’entre eux accordent une attention particulière à l’humour apporté par les marques dans les parcours d’achat. Et 88% recherchent de nouvelles expériences qui les font sourire. Plus encore, 41% seraient prêts à s’éloigner d’une marque qui ne le fait pas rire. Cependant, seulement 16% des dirigeants d’entreprises ont affirmé utiliser l’humour pour vendre. Le plus souvent par crainte ou par manque d’outils. Focus sur 4 campagnes de marques où l’humour est le maître du jeu.

Le coup de pub de Burger King et Free

Le 5 et 6 juillet dernier, sur la plateforme Twitter, Burger King et Free ont réussi un joli tour de force grâce à l’humour. À l’occasion de la sortie du nouveau burger, le community manager du géant de la restauration rapide a tweeté : “Il est frit. Il a tout compris.” Une référence à l’opérateur téléphonique qui n’est pas passée inaperçue. S’en est suivi des retours de balle consécutifs. Avec pour effet, une offre découverte du nouveau burger, pour les 100 premiers utilisateurs du code promotionnel. Une jolie opération sûrement attribuée à Buzzman, qui pilote la communication des deux marques.

LVMH s’y met aussi !

Le groupe a saisi la tendance. Pour la présentation de ses Journées Particulières qui auront lieu du 14 au 16 octobre, LVMH a lancé une campagne vidéo qui fait sourire. Créée par Havas, elle met en scène Antoine Arnault, Directeur Image & Environnement du groupe LVMH, qui s’entraîne de longues heures avant de réussir à faire un point de chausson. Pour ensuite “cocher” sur son calendrier le jour des portes ouvertes. Une manière originale de donner envie au public de découvrir les ateliers. Et pourquoi pas, aux jeunes générations de se lancer dans le luxe. La vidéo comptabilise déjà plus de 2000 vues sur Youtube et environ 67 000 vues sur Instagram.

Ikea met de l’humour dans son marketing

Pour sa campagne “Retail Therapy” en Suède, Ikea a choisit de renommer ses produits à partir des recherches Google les plus populaires. La marque explique ainsi, de manière amusante, comment ses produits contribuent à améliorer le quotidien de ses utilisateurs. Il y a, par exemple, une banquette renommée “Mon partenaire ronfle” ou encore un petit coffre-fort intitulé “Ma soeur me vole mes affaires”. Une stratégie ingénieuse qui aurait touché plus de 175 millions d’utilisateurs et augmenté de 25% la vente des produits.

Boulanger va encore plus loin

L’enseigne Boulanger a opté, quant à elle, pour l’humour sur ses réseaux sociaux pour engager ses communautés. C’est ainsi que les salariés du retailer de Gennevilliers alimentent le compte TikTok de la marque en contenus humoristiques, adaptés à l’actualité. On retrouve par exemple des références à la série “Stranger Things”, en première position des séries les plus regardées sur Netflix. Tous les sujets sont abordés : de la promotion de la garantie d’un produit au recrutement de nouveaux alternants… Les vidéos génèrent quelques milliers de vues.

Et l’humour fait vendre

Menée auprès de 12 000 personnes dans 14 pays, l’étude révèle aussi que 80% des personnes interrogées préfèrent acheter auprès d’une marque qui les fait sourire. 80% la recommanderait à leur famille ou leurs amis. Et 63% dépenserait plus pour une marque qui utilise l’humour. Reste que 85% des responsables marketing estiment n’avoir ni les données ni les outils nécessaires à la création d’une campagne réussie. 55% aimeraient avoir plus de visibilité sur leurs consommateurs. Enfin, 32% souhaiteraient avoir recours à l’intelligence artificielle pour implémenter l’humour dans leurs stratégies marketing.