ITW Jeanne Massa – Le digital permet d’instaurer une culture de la transparence – Et si j’étais Président ?

Jeanne Massa - CEO HabiteoITW N° 13 – 10 questions à Jeanne Massa, CEO de Habiteo.

Dans 4 mois, en mai 2017 aura lieu la 11ème élection présidentielle depuis le début de la Vème République. Avec elle son aréopage de nouvelles promesses, de nouveaux choix politiques, de nouvelles lois…Et si, finalement, plutôt qu’un homme politique, le futur Président de la République était un héraut du digital, un porte drapeau de l’innovation Made in France, un dirigeant reconnu ?

Quels seraient son programme et ses arguments pour convaincre … Quels seraient ses gros chantiers à terminer avant de prendre ses quartiers à l’Elysée…

Majda CHAPLAIN, CEO de MC Factory, en partenariat avec Stratégies, lance une nouvelle série d’interviews hebdomadaires « Et si j’étais Président », et invite des acteurs emblématiques férus de digital à se glisser dans la peau de notre futur Chef d’Etat, le temps d’une interview.

10 questions posées à Jeanne Massa, CEO de Habiteo & Candidate à la présidentielle 2017.

Votre programme

1 – Quels seraient les 3 points principaux de votre programme ?

Tout d’abord je dirais l’éducation. Ça passe par la professionnalisation des jeunes pour faciliter leur intégration au sein des entreprises voire les inciter à la création d’entreprises. Il s’agit de leur apprendre à réfléchir et à exploiter les informations intelligemment, puisqu’avec internet, elles sont accessibles à volonté. Le deuxième point est l’immobilier social, c‘est-à-dire favoriser l’accès à la pierre aux français. Ca redonne confiance. C’est bon pour l’économie, pour la consommation, pour la retraite, pour l’avenir de nos enfants. Cela créé du patrimoine et de la valeur pour tous. Et le dernier point, c’est l’économie, avec moins de pression sociale et moins de pression fiscale sur les moyennes et petites entreprises.

2 – Quel serait votre projet pour booster la transformation digitale des entreprises Françaises ?

Notre constat est que la digitalisation au sein des entreprises doit être à tous les niveaux, au niveau de la communication, des outils utilisés, des process… Et la digitalisation, c’est aussi la mondialisation où la maîtrise de l’anglais est incontournable. L’administration doit accompagner les dirigeants et les salariés dans leur digitalisation. Faciliter l’accès à la formation, favoriser le partage d’expertises, savoir conseiller est primordial.
Mais cela nécessite au préalable que l’administration soit elle-même digitalisée, qu’elle soit à l’écoute des entrepreneurs, qu’elle sache appréhender les innovations et les technologies pour être force de proposition.

3 – Pourquoi faut-il voter pour vous ? Quelle serait votre principale qualité de dirigeant ?

Pour mes convictions et ma capacité à les mettre en œuvre. Un président et un entrepreneur ne peuvent agir seuls. Il faut savoir s’entourer et savoir écouter. 80% du succès ne réside pas dans le projet mais bien dans la réalisation du programme annoncé. Mettre les bonnes personnes aux bons endroits fait la force d’une entreprise donc pourquoi pas la force d’une nation.

4 – Quelle personnalité publique choisiriez-vous pour être votre Premier Ministre ?

Xavier Niel. C’est un homme qui entreprend en grand et qui accompagne. Et c’est un humaniste.

Avant de quitter votre poste actuel

5 – Quels gros chantiers avez-vous à terminer avant de prendre vos quartiers à l’Elysée ?

Ce serait de continuer à transformer et à simplifier l’achat immobilier des français, grâce à nos outils d’aide à la décision Habiteo reposant sur la modélisation 3D et la visite virtuelle pour se projeter dans leur achat. Et cela va au-delà de la visualisation du bien immobilier à acheter. Nous voulons contextualiser le bien, et le valoriser en tenant compte de son environnement : la ville, le quartier, mais aussi l’école, son taux de réussite au bac, l’évolution des taxes locales… en consolidant la data, et en y adossant un volet prédictif pour se projeter dans la ville de demain.

6 – Quelles seraient les principales missions de votre successeur au sein de votre entreprise ?

Poursuivre la dynamique d’innovation car Habiteo une entreprise innovante. Il devra aussi continuer à évangéliser le marché immobilier français, ancré dans de très vieilles habitudes où l’on travaille encore trop souvent sur un plan papier. Enfin, il devra exporter notre savoir-faire à l’international. Nous sommes présents en Angleterre, Russie, Espagne, Belgique et en Suisse… j’aime l’idée de continuer cette extension.

7 – Etes-vous pour le cumul des mandats en entreprise : Marketing, Communication, Digital, CRM, Mobile, IT, Internet of Things…?

En tant qu’entrepreneur, oui je cumule : stratégie, conception produit, marketing, ressources humaines… Mais être multi-casquettes impose de s’entourer d’experts porteurs de vision, qui aident à prendre les bonnes décisions et à les exécuter. Ce qui est typiquement français c’est de regarder le cumul des mandats sous le prisme du salaire et non du résultat. Mais si le résultat est là, pourquoi n’y aurait-il pas de cumul ?

Pour intégrer l’Elysée

8 – Que demanderiez-vous au Président sortant, François Hollande, avant qu’il parte ?

Son secret pour tenir sans trop dormir.

9 – Comment digitaliseriez-vous l’Elysée ?

Concrètement, l’enjeu est sur la transparence de nos institutions. Premièrement je prônerais la transparence totale sur le web pour que les français aient accès à toute l’information comme dans les pays du nord. Le digital doit nous permettre d’accéder à l’information rapidement et instantanément. Je lancerais alors un portail d’information inter institutionnel présentant précisément le fonctionnement de nos institutions (gouvernement, parlement,…), le « qui fait quoi » et les budgets associés. Puis j’aimerais proposer un Elysée virtuel dans lequel on trouverait un avatar 3D qui répondrait à toute heure du jour ou de la nuit. L’Elysée serait alors ouvert à tout le monde à travers cette modélisation 3D. La disponibilité aujourd’hui est cruciale dans le service que l’on apporte. Le président doit selon moi faire preuve de transparence totale et de capacité d’écoute.
Et j’en profiterai également pour favoriser la mise en place des outils de communication directe avec les représentants locaux et nationaux. Il existe des outils si simples à l’heure actuelle. A nous d’en faire bon usage au service de la transparence et de l’échange démocratique.

10 – Quel objet personnel ramèneriez-vous avec vous à l’Elysée ?

Des lunettes 3D. Pour voir plus loin et voir la face cachée des problèmes afin d’identifier des solutions pérennes.

A propos de Jeanne Massa

Jeanne Massa est une femme dynamique qui a su se projeter dans un secteur où tout est neuf mais va très vite, l’immobilier. Diplômée de l’IEP Grenoble en 1991, et après un parcours hétéroclite de journaliste, attachée de presse et tour manager, Jeanne prend la tête d’une équipe de plus de 300 personnes dans un call center. Elle entre ensuite chez Pizza Hut en charge du Service Clients avant de prendre la direction de la Communication et du Marketing et de lancer le site e-commerce de la marque. En 2011, elle rejoint LaFourchette.com en tant que COO et membre du CODIR. Elle dirige un bureau de 100 personnes à Barcelone et industrialise l’ensemble des process de la relation client, tout en gérant les Ressources Humaines pour l’Espagne. En 2014, forte de 20 années d’expérience de création de Valeur Client à travers le management de grandes équipes, elle fonde Habiteo, offre de visite virtuelle en 3D pour l’achat immobilier dans le neuf.

Si vous souhaitez exposer votre programme pour une France Digitale 2017, contactez nous ici.

Partager