Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Faut-il se lancer sur TikTok en tant que marque ?

Si même le Président Emmanuel Macron se lance aujourd’hui sur la plateforme de vidéos TikTok, c’est bien que ses 10 millions de d’utilisateurs français représentent une manne avec laquelle il faut interagir. Confinement oblige, TikTok fédère aujourd’hui 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde et pas que des adolescents. Et les marques ne s’y trompent pas non plus. Comment alors lancer une marque sur TikTok, et devenir la reine des #meme et de la #popculture ? Visibrain, solution de veille des médias sociaux, démonte certains clichés qui planent encore sur le réseau social chinois et partage ses bests practices pour réussir sur TikTok.

Oui, TikTok a bel et bien séduit la France

Déjà avant le confinement, Visibrain avait observé grâce à l’analyse de l’ensemble des tweets parlant de TikTok, une progression régulière de la notoriété de la plateforme. L’arrivée du boys band coréen BTS, extrêmement populaire auprès des jeunes occidentaux (presque 100 millions de fans sur les réseaux sociaux) y a contribué. Et, le mème “BIM BAM BOUM” de la YouTubeuse française Jujufitcats (2,12 millions d’abonnés sur YouTube) a fait connaître les codes de TikTok a un plus large public. Avec le confinement et plus de temps libre, les français n’ont pas hésité à télécharger l’application TikTok, pour accéder à du contenu fun. TikTok France communiquait sur 4,4 millions d’utilisateurs actifs en juin 2019. Vu la tendance observée pendant le confinement et les records de téléchargements sur l’App Store & Google Play (deux fois plus de téléchargements au premier trimestre 2020), il y a fort à parier que l’on ait dépassé les 10 millions d’utilisateurs actifs en France au deuxième trimestre 2020.

croissance des utilisateurs TikTok

Non, TikTok n’est plus uniquement l’apanage des adolescents

Longtemps considérée comme une plateforme réservée aux adolescents, TikTok a réussi à conquérir une cible bien plus large. Ainsi, 31% des utilisateurs ont plus de 25 ans. D’ailleurs, en menant une analyse qualitative des profils Twitter qui citent TikTok ces derniers mois, Visibrain remarque que, ce n’est plus seulement les adolescents qui parlent de la marque, mais l’ensemble de la démographie Twitter.

Autre signe du changement démographique : la première génération de YouTubeurs, les « trentenaires », s’est également appropriée TikTok à l’image de Squeezie, Cyprien, Norman, Tibo InShape, Rémi Gaillard etc.

Non, sur TikTok ne circulent pas que des contenus futiles

En regardant la partie immergée de l’iceberg, on observe une grande variété de contenus sur TikTok : humour, danse, cuisine, art, graphisme, dessin, sport, mode, beauté, loisir créatif, lifestyle, bricolage, hightech, relaxation, voyage… Il existe même un hashtag très populaire #LearnOnTikTok (près d’1 million de vidéos pour 10 milliards de vues).

Récemment, le réseau social a surpris tout le monde en devenant un lieu d’expression privilégié sur le sujet #BlackLivesMatter (près de 3 millions de vidéos pour 15 milliards de vues !).

Oui, les marques se lancent sur TikTok

Frileuses à l’idée de rejoindre le réseau, petit à petit les marques commencent à l’investir. Il faut dire que TikTok représente un terrain de jeu idéal pour les marques, où tout reste à inventer afin de tirer parti des multiples opportunités qu’il offre. Ainsi, de nombreuses marques ont profité du confinement pour ouvrir leur compte. On retrouve même des enseignes de luxe prestigieuses comme Gucci, Yves Saint Laurent ou Dior.

Pour autant, lancer une marque sur TikTok requiert de comprendre ses codes, ses spécificités, d’avoir une bonne maîtrise de l’écosystème influenceurs, de ses outils publicitaires… Pour consulter le guide dans sa globalité.